3AGK

Droits de réponses aux accusations du président

 

Pour faire paraître vos écrits dans cette rubrique, veuillez envoyer vos textes à

 

 

 

 

 

 

 

20/12/2010 de Monsieur Daniel ETENI, délégué régional :

Raz le bol ! Les griffonniers doivent savoir l’acharnement du Président GALLET-LACHAISE à l’encontre d’un délégué régional actif…

1) juste avant les élections de juin 2010 : une main courante m’enjoint de retirer de mon site le bulletin d’adhésion au Club que les amateurs pouvaient télécharger. Ce bulletin d’adhésion comportait mes nom et adresse ce qui facilitait le comptage des nouvelles cotisations pour le trésorier. Voici plus de 10 ans que j’agis de cette façon (300 adhésions à mon actif). Figurez- vous que, non seulement le trésorier n’avait, paraît-il, vu ni mon nom ni mon adresse mais encore qu’il est, selon la gendarmerie, propriétaire de ce bulletin d’adhésion. Donc, amis griffonniers, mettez des gants pour toucher un bulletin d’adhésion, si quiconque reconnaissait vos empreintes, vous pourriez être accusé de porter préjudice au trésorier et au Club.

2) dépôt d’une plainte au tribunal par M. MILOT pour « faux et usage de faux » concernant la liste des candidats aux élections.

3) cerise sur mon gâteau de procédures : convocation en commission de discipline suite aux griefs de M. MILOT. Et pourtant,
-NON, Je ne me suis pas « procuré cette liste » ! Je l’ai reçu sur ma boîte-mail après qu’elle eut été approuvée par la commission des élections. Dans votre chasse aux sorcières, vous, M. le Président vous allez bien trouver un innocent à accuser de cet envoi.
-NON, Je n’ai pas « falsifié certains documents » ! Je me suis contenté de mettre de la couleur sur les noms d’un seul document et non de plusieurs documents comme l’écrit M. CHARDON (président de la commission des litiges) et j’ai ajouté, au-dessus de cette liste coloriée seulement en partie, un texte donnant la signification des couleurs.
-NON, je n’ai pas « diffusé cette liste à des fins de propagande électorale » ! Propagande signifie : action systématique exercée sur l’opinion pour faire accepter certaines idées ou doctrines. J’ai envoyé cette liste coloriée à 30 griffonniers qui me demandaient conseil.
Voyez l’ampleur de la « propagande » eu égard aux 1300 électeurs !
-NON je n’ai pas caché que c’était moi qui envoyais cette liste ! Je n’ai trompé personne. J’ai fait, je le répète, 30 envois à l’aide de mon courrier électronique comportant mon nom.
Si cette liste était en cours d’élaboration, comme l’écrit encore M. CHARDON, qu’avait, donc besoin, M. MILOT de brandir sa dignité outragée et de se retrancher derrière un « sceau » virtuel dont la valeur d’authenticité reste à prouver en l’absence de signature de ce document.

Il fallait bien, Monsieur le Président que vous trouviez un prétexte pour me convoquer en conseil de discipline. Vous ne pouviez pas m’accuser de porter préjudice à la race et au Club, avec des arguments « bidons », car les griffonniers, même ceux de votre mini-majorité ne vous auraient peut-être pas suivi. Ils savent le nombre de fois où, félicitations et remerciements pour mes actions et mon dévouement me furent adressés, par vous et par votre trésorier sans lunettes. Une de vos devises doit être « ta main droite doit ignorer ce que fait ta main gauche ». Vous vous êtes donc rabattu sur une soi-disant propagande électorale (30 petits envois) basée sur une soi-disant falsification d’un document en cours d’élaboration et soi-disant certifié. Tout ceci n’est, vous le savez, qu’une vaste mascarade.

Qui porte préjudice à la race et au Club :

- est-ce moi qui, depuis 22 ans, ai organisé sans compter des manifestations et même des journées de chasse avec griffons et griffonniers (le Docteur ROCHEBEUF, alors président, n’avait rien trouvé à redire alors que vous, pour une journée amicale du même ordre accusez M.Christian PEYZAREIX de tous les maux de la terre) ? Le Club et les griffonniers ont bénéficié des retombées de ces manifestations.

- OU, est-ce vous qui trouviez si anormal que je réunisse tant de chiens pour un TAN jumelé avec une régionale que j’ai été obligé de vous fournir la liste des adresses des inscrits pour vérifier si je ne vous avais pas « volé » des griffonniers de Rhône-Alpes !
- OU est-ce vous quand, pour ma dernière Nationale d’Elevage en avez tant retardé l’annonce ? Vous vouliez ainsi privilégier la régionale d’élevage organisée par votre épouse. Pour un Président, chapeau bas !

- est-ce moi qui n’ai jamais eu comme unique souci que de respecter les acquéreurs de chiots et de leur livrer un chiot stable, sociabilisé, gai avec de bonnes garanties génétiques ?

- OU est-ce vous quand vous déclarez en Assemblée Générale : « ne faites tester vos chiens que si vous rencontrez des problèmes de couleur dans vos portées » A quoi servirait-il de tester des chiens dont il est visible qu’ils possèdent la formule « ky/ky « ». Vous prenez les griffonniers pour des débiles. Ils sont loin d’être comme vous, ils s’intéressent, eux, à la recherche et aux progrès scientifiques.

- est-ce moi, en évoquant avec vous, le cas du chien BREK du Mas du Jonquier, dont je n’étais pas le propriétaire mais dont je venais de constater la somme de qualités phénotypiques, de passion de la chasse ajoutées à des qualités génotypiques que je connaissais évidemment). En accord avec son propriétaire et avec mes propres deniers, contrairement à ce que vous laissez entendre sur votre communiqué (parce que c’est, peut-être, votre façon d’agir, vous êtes, probablement, tenté de penser que tout le monde en fait autant, non Monsieur, je suis un honnête homme).J’ai donc fait confirmer BREK (57cm) en me déplaçant moi-même, je lui ai fait passer la radio des hanches (dysplasie « A » angles :111°/112°), les tests d’identité génétique ADN et DNA (résultats compatibles), le test ADN/K (résultat KB/KB), le TAN (réussi), Excellent en régionale d’élevage, BRE (réussi). Je voulais avec ce chien offrir non seulement à mon élevage mais aux griffonniers, un étalon de qualité coté 2/6.

- OU est-ce vous en refusant d’entériner le TAN de BREK au motif qu’il avait dépassé l’âge limite ? Croyez-vous que la race a trop d’étalons de valeur ? Notre base doit être la plus large possible. Pourquoi ce filtre de l’âge qui n’a aucune justification en matière d’élevage. Certaine race de chiens de travail n’ont pas de limite d’âge pour ce type d’examen.

- OU est-ce vous qui préférez faire passer le TAN à un chien de + de 4 ans (comme BREK) en attente d’inscription au registre initial,(avec des origines venues d’où et de quel étalon et quelle lice ?) quitte à introduire dans la race ne serait-ce qu’une seule tare ?

Vous avez sauté sur cette occasion pour retirer à mon élevage le titre d’Elite et dans la foulée pour m’accuser de vouloir profiter de mon entrée au comité pour obtenir un passe-droit pour ce chien. Pourquoi vous aurais-je parlé de ce chien dans ce cas ? Jalousie. Délire.
Vous avez eu dans cette affaire un raisonnement d’adjudant de semaine « règlement-règlement ». Que n’avez-vous pas eu cette même attitude concernant le respect des statuts ! Dans ce domaine, vous n’avez plus du tout le petit doigt sur la couture du pantalon.
Vous qui vous targuez de plus de 40 ans de Club, vous n’avez rien appris de vos prédécesseurs, ni en matière d’homme ni en matière d’élevage.

Notre regretté Pierre LAUTIER a su me donner ainsi qu’à beaucoup d’autres, la passion d’apprendre, apprendre les lignées, apprendre à regarder les chiens, apprendre LE chien tout simplement. Il aurait, sans aucun doute, sollicité l’accord du comité pour que BREK puisse obtenir la cotation 2/6. Il avait su attribuer le CACS de Nationale à NEMO, alors que ce jour-là, il n’était pas au mieux de sa forme, car il savait ses qualités propres et surtout ses qualités d’améliorateur des hanches. Il avait l’esprit ouvert et travaillait pour la race, lui.

- est-ce moi en mettant en pratique tout ce que je me suis donné du mal d’apprendre: j’ai passé et obtenu le CETAC (Certificat d’Etudes Techniques de l’Animal de Compagnie espèces domestiques) en école vétérinaire, sous le contrôle de la S.F.C. (Société Francophone de Cynotechnie) dont j’ai été membre plusieurs années. Croyez-moi les 40 questions de vétérinaire auxquelles j’ai répondu dépassent largement le niveau (du genre classe de maternelle) que les canines font passer pour le certificat de capacité. J’ai appris la reproduction en élevage avec le Dr.Vét. Alain FONTBONNE la première année de stage et avec son successeur, pour la seconde année, le Dr. Vét. Samuel BEUF, l’alimentation, les pathologies de groupe et du comportement avec le Dr vét. Thierry BEDOSSA, l’hygiène et santé, les zoonoses avec le Dr Vét. Sophie LATOUR (au cas où…, j’explique, ce sont les maladies infectieuses de l’animal pouvant se transmettre à l’homme), l’entretien, la consanguinité; j’ai suivi plusieurs stages avec les modérateurs de la SFC, le Pr. Guy QUEINNEC et le Dr. Vétérinaire Alain GANIVET, ce dernier, qui m’a convié sur Canal + à présenter mes chiens Némo du Mas du Jonquier et Orka du Mas du Jonquier, en présence du Président ARTHUS, récemment élu à la SCC à cette époque; j’ai assisté à l’un des colloques du Dr FRANCK sur la dysplasie…

Vos connaissances doivent probablement se limiter à la lecture du ROC (revue officielle de la cynophilie). Fort utile mais un peu limité.
Votre ouverture d’esprit est telle que sur 5 membres nouvellement élus au comité, un seul fait partie des commissions. Quelle grandeur d’âme ! Et pour faire bonne mesure vous avez mis Jimmy LECLERCQ au placard ! … pardon… aux archives !

Votre jalousie envers moi et les actions que j’ai mené par passion du Korthals s’est transformée en haine quand vous avez vu que j’obtenais 390 voix aux dernières élections et vous seulement 338 ! C’est-à-dire que j’étais élu en 2ème position alors que vous, vous étiez en dernière. La haine, Monsieur, est mauvaise conseillère.
Je ne suis pas allé à l’école longtemps mais je ne suis pas ignare et je connais cette phrase de Molière : « Qui veut noyer son chien, l’accuse de la rage ». Un jour, cette phrase se retournera contre vous !


Amis griffonniers, gardez-vous de tous côtés, cet homme est dangereux, je ne suis pas un délinquant, ni un « anarchique » ! Nous, les 8 du comité mis à l’index, montrés du doigt, nous n’avons qu’une idée : SERVIR le GRIFFON KORTHALS. Nous le faisons et nous continuerons de le faire avec passion et honnêteté.

Contrairement aux informations qui circulent et suite à la lettre du Président m’informant que la démission d’un membre du Comité de sa fonction ne peut être officialisée que par l’envoi d’une lettre recommandée, je vous précise donc qu’officiellement je suis toujours membre du Comité.

Bien amicalement à vous tous et à notre cher griffon,

Daniel Eteni le 20/12/2010

06/12/2010 de Monsieur Hubert LASVERGNAS :

Monsieur le Président,

Je suis stupéfait.

Stupéfait par la mauvaise foi de votre communiqué « ciblé » « ça suffit » !

Vous conviendrez qu’une élection au bénéfice de l’âge pour un Président sortant ait des allures d’humiliation.

Seule une « raison d’Etat » serait de nature à légitimer votre non renoncement au Comité et le renouvellement de votre candidature à votre propre succession. Je l’ai recherchée dans votre communiqué…sans la trouver !

Vox Populi, vox Dei : nul ne peut se permettre de mépriser les Electeurs.
De quel droit priveriez-vous les Electeurs des résultats chiffrés obtenus par chaque Candidat ?

Réélu Président par le Comité après avoir été désavoué par les Griffonniers, vous aviez encore le choix de faire appel à votre « opposition » qui, vous ne pourrez manquer d’en convenir, avait « fait très fort » !

Vous auriez pu choisir l’humilité, l’ouverture.
Vous avez choisi l’affrontement, la calomnie, la vindicte, la désignation de boucs émissaires, la menace de « mesures adéquates » à leur encontre
sans avoir le courage de les formuler.

S’agit-il d’un choix stratégique personnel ? d’une réaction épidermique ? du fruit d’une concertation avec ceux qui vous soutiennent encore ?

Qui donc aurait pu vous conseiller de cristalliser les « blocs » et d’occulter toute possibilité d’ « ouverture » ?
Qui donc aurait pu vous conseiller de faire fi des souhaits évidents des Adhérents et de chercher l’éviction d’Elus…mieux élus que vous ?

Dans l’hypothèse, que vous écartez, d’une ouverture, le « bloc » dont je me sens solidaire eût été contraint (ce que j’acceptais d’avance) de nuancer certaines de ses positions (l’intégrisme d’un clan entraîne toujours l’intégrisme de l’autre !)
Et je suis stupéfait : vous affichez la volonté de continuer dans la voie de l’affrontement.

De nous exclure sans doute ? Alors osez donc l’écrire dans un communiqué public !

Mal conseillé ? Probablement ! Quelques uns de vos soutiens, ne l’oubliez pas sont « présidentiables »…les motivations conjoncturelles de leur soutien ne vous auront pas échappé !
Votre excellent « ministre de la propagande » n’est pas « présidentiable ».
Quand les « présidentiables » se seront mis d’accord pour désigner votre successeur, il vous trahira…conformément à ses habitudes.
Je vous sais assez intelligent et calculateur pour apprécier à leur juste valeur de faire-valoir conjoncturels les courtisans qui vous restent.

Si l’extrême fragilité de votre situation actuelle est de nature à vous inconforter, elle ne justifie aucunement votre communiqué dont le caractère irrationnel et quelque peu « viscéral » n’échappera à aucun lecteur un tant soit peu attentif.

Prendriez-vous les Adhérents pour des imbéciles ?

Les Griffonniers seraient, selon vos dires, « très nombreux » à vous interroger sur votre « passivité »!
Que n’ont-ils été « très nombreux » à voter pour vous !

Les choses seraient plus claires aujourd’hui et vous n’auriez nul besoin de faire appel à la méthode « Coué », à l’incitation à la chasse aux sorcières et à l’incantation des « élus de bonne volonté ».

Depuis votre fauteuil de Président, vous désignez chacun des « boucs émissaires » à la vindicte publique.

Prendriez-vous les Adhérents pour tellement versatiles ?

La stigmatisation de huit Elus (du peuple Griffonnier) n’est pas chose anodine ! Huit, c’est beaucoup !
Il va vous falloir chercher successivement pour chacun un motif d’exclusion, car, si je vous ai bien compris, c’est d’exclusion qu’il s’agit ?

Ne prenons que le cas de ma très modeste personne :
Ce qui m’est reproché, pour l’instant…c’est un « comportement ».

Vous revenez sur la chose jugée et désavouez votre Comité qui m’aurait infligé une sanction « bien trop clémente » pour une irrévérence de langage que je n’ai pas contestée.
Et vous oubliez que j’avais déposé à votre encontre une plainte reconventionnelle pour des motifs beaucoup plus sérieux.
Plainte à laquelle je n’ai pas donné suite, affirmant ainsi ma volonté de pouvoir à l’avenir travailler avec tous en harmonie faute de pouvoir le faire en toute empathie !
Pensez-vous sérieusement que le fac-similé de mes « penaudes » (!!!) excuses (cosignées par vous) m’ait porté préjudice aux yeux des Electeurs et que votre acharnement à m’éliminer vous ait profité ?
Qu’a donc mon « comportement actuel » pour attirer l’ire présidentielle que ne manqueront pas, si vos souhaits sont exaucés, de suivre la vindicte, puis le lynchage populaires ?

Oui, je suis organisateur désigné par le CABW pour organiser le Field-Trial de Cazalis.
Oui je suis personnellement favorable à ce que les Griffons, les Vizslas et les Bourbonnais puissent à l’avenir y participer.
Je vous en avais parlé. J’en avais parlé à Pierre Debret.
Je n’étais à l’époque qu’un petit Délégué d’une grande région pour les Braques de Weimar.
Depuis, tout récemment, j’ai été élu au Comité du CABW et je dispose donc d’un peu plus de pouvoir de proposition….
Mais pas plus aujourd’hui qu’hier je ne dispose de celui de demander la participation des Griffons au nom du Président du Club du Griffon au Président (et au Comité) du Club du Weimar. Or, vous n’avez rien demandé !
Vous qui faites constamment état de vos connaissances des règlements de la Cynophilie ne pouvez l’ignorer. Force m’est de conclure à l’injustice et à l’indignité du mauvais procès que vous me faites sur ce point.

Autre mauvais procès : rien ne serait organisé en Limousin ?
Beaucoup d’adhésions et réadhésions, Nationale d’Elevage 2008, TAN à Cussac 2009…et puis, c’est de l’humour, un « Adjoint » corrèzien soudain hyperactif, qui propose une Régionale en 2010, une Nationale en 2011…(même s’il oublie d’inviter son Délégué Régional, celui-ci ne peut que s’en féliciter!)
Pour le Limousin, ajouter une proposition à huit ou dix jours de la Nationale : c’est encore possible !!! J’ai envie de dire « Chiche !!! » et on verra bien …

Alors, il ne reste plus, et ce semble être une tare partagée par trois cents membres du Club Français du Griffon (et encore fiers de l’être !), que le soutien ou l’appartenance à l’Association loi de 1901 « 3AGK ».
Un bien sympathique contre-pouvoir n’est-ce pas ?
Mais, avant votre présidence, point n’était besoin de « contre pouvoir ». Au Club Français, longtemps présidé par un « Sage »,. Démocratie et Equité étaient alors la règle.
C’est Vous qui vous en êtes écarté, mal conseillé peut-être, inquiet et fragile sans doute, manquant, je vous l’ai déjà dit, d’une vision pour notre Race et fermé au débat, en dépit de vos dires.
C’est Vous qui avez tenus écartés des consultations les Membres du Comité qui n’étaient pas des inconditionnels.
C’est vous qui avez méprisé ceux qui n’affichaient pas leur inconditionnalité à votre petite personne.
C’est vous qui vous réclamez aujourd’hui de quelques bonnes idées que nous vous avons proposées et que vous vous êtes appropriées ! Pas toutes hélas !
C’est vous qui m’avez harcelé pendant deux ans pour un problème de pure forme (atteinte à votre ego ?).
C’est vous qui, le premier, avez instauré une proposition de « scrutin de liste ».
Ne reprochez pas aujourd’hui à 3AGK d’avoir suivi l’exemple que vous avez donné !

Si la Démocratie et l’Equité reviennent, si un projet consensuel (pourquoi serait-il impossible ?) est mis en chantier.
Si Adhérents et Elus cessent d’être méprisés et discriminés…alors 3AGK qui n’a aucune vocation à devenir un Club de Race…et dont les Adhérents encouragent autant qu’ils le peuvent tous ceux qui sont partis du CFGAPDK à y revenir…3AGK n’aura plus de raison d’être un contre-pouvoir!

Vous n’avez pu résister à mon égard et à celui de mes Amis à utiliser des termes qui se veulent blessants : « penaud » et « ego »
Je ne résiste pas à les reprendre, sans aucune méchanceté croyez le bien, mais il ne fallait pas me tendre cette perche là !
« penaud » ? Sincèrement, pensez-vous que ma lettre d’excuses cosignée par vous soit celle d’un individu à ce moment là « penaud »…tenez, c’est le 14 juillet 2008 au Comité que j’ai vu non pas un, mais deux « penauds », le 12 juin au soir, depuis la fenêtre de ma chambre d’hôtel, avant l’issue du dépouillement, j’en contemplais un autre !
Et puis il vous faudra expliquer (pas seulement à moi) comment lorsqu’on est président sortant désavoué au point d’être contraint de bénéficier de l’ « âge » pour être élu face à une Dame que personne ne connaissait trois ans auparavant ce n’est pas pour l’ « ego » !!!
Décidément, Monsieur le Président, vous manquez de galanterie, d’élégance, de panache.
Ca se voit et c’est grave quand on prétend représenter un Club de Race
; je vous invite à vous inspirer des plus illustres de vos prédécesseurs, je vous invite à vous inspirer des représentants charismatiques des races qui montent.
Vous avez hérité d’une race « au top », d’un Club sans problème majeur et en six ans vous avez presque tout détruit.
Reste la passion des Hommes pour leur merveilleux Griffon, la passion de ces Griffonniers que vous dites connaître mais ne connaissez pas !
Vous les regardez de trop haut, avec trop de suffisance, vous méprisez à l’évidence leurs suffrages, vous dilapidez leur argent en publiant vos états d’âme, en vomissant votre haine, en traînant en Justice des bénévoles au seul motif qu’ils ont trop aimé le Griffon de Korthals !
Vous ne les connaissez pas car vous n’avez jamais su aller vers eux.
Eux ils vous connaissent, en dépit de vos affirmations : la seule chose que lisent encore dans votre Bulletin de propagande plus que d’information tous les Adhérents, ce sont vos éditoriaux !

Sont inacceptables :
La confiscation du pouvoir et l’in équité que j’ai commencé à dénoncer depuis le Comité de Quincampoix
L’incompétence dans l’action positive de promotion du Chien
Le mépris des Adhérents, le renoncement à leur fidélisation.
L’incapacité du Chef de Service à devenir Président Rassembleur (plutôt que président-éjecteur !)
Le manque de dignité qui fait s’accrocher aux « honneurs » au bénéfice de l’âge !
Le refus d’une communication des résultats des votes aux Electeurs
La discrimination de certains Elus (trop bien élus ?)
La diffamation et les appels à la haine !!!

Sont –encore- possibles et dépendent maintenant seulement de Vous, après ce… « communiqué » dont vous auriez pu vous dispenser :
(Le problème ne se poserait pas si Vous, André Gallet-Lachaise n’aviez pas été réélu, quelle qu’eût été la composition du Comité !)
-Travailler ensemble dans la durée, sans mépris pour les idées des autres, courtoisement.
-Trouver des consensus, il est urgent d’y travailler et pour ma part, j’y suis prêt.
Compte tenu de la qualité d’assez nombreuses personnalités (dans votre –courte- « majorité » comme dans notre forte « opposition »), c’est –encore- possible !
A vous de rendre les choses faciles en quittant votre costume étriqué de « Chef de Service » pour endosser celui de Président.
Je suis prêt pour trois ans à vous y aider.
La sérénité, je la souhaite au moins autant que vous le proclamez.
Il y faudra des efforts de chacun.
La convivialité, la sympathie, ça ne se décrète pas.
Le travail dans le même sens pour le Griffon. Tout le monde le souhaite et il est grand temps ;
La conscience d’appartenir à une communauté oui, la prise de responsabilité collective oui.

Alors, Monsieur le Président,
S’il vous plait !!!!

-Renoncez à cette demande de mandatement pour engager toute action en justice etc… etc… (aux frais des Adhérents !)
-Conseillez à Gilles Milot la modération dans l’affaire qui l’oppose à Daniel Eteni qui n’a jamais eu conscience de « falsifier un document officiel »,
Conseillez-lui aussi de ne pas considérer un courriel comme un écrit dans l’affaire qui l’oppose à Jimmy Leclercq .
-Renoncez à poursuivre Jean-Philippe Sallon et Christian Peyrazeix lesquels font sur le terrain beaucoup pour la promotion du Griffon de Korthals et celle du Club Français
-Renoncez à poursuivre Pascal Baumann pour le motif que vous invoquez, faute de quoi, au nom de la seule équité, vous allez devoir mettre en accusation nombre de Griffonniers dont certains sont aujourd’hui illustres !!!!

TRAVAILLEZ POUR LES CHIENS PLUTOT QUE CONTRE LES HOMMES
SOYEZ GRAND ET JE VOUS SUIVRAI
RESTEZ PETIT ET JE VOUS COMBATTRAI

….LA SEULE FACON D’EFFACER L’HUMILIATION DE VOTRE ACHARNEMENT A DEMEURER A LA PRESIDENCE EST SAMEDI D’ETRE ENFIN EQUITABLE
…C’EST PROBABLEMENT AUSSI (MAIS VOUS SEUL LE SAVEZ) LA SEULE FACON DE RETROUVER VOTRE PROPRE ESTIME

J’EN APPELLE A VOUS

 

Hubert LASVERGNAS

Doyen du Comité

 

05/12/2010 de Monsieur Pascal BAUMANN

Amis Griffonniers,

Face aux basses accusations, relevant de la diffamation, de M. Gallet Lachaise, je ne peux pas rester indifférent !

Je suis membre du club depuis 1993, et de mémoire de Griffonnier, aucune infamie de la part d’un Président n’a été faite d’une façon si abominable et honteuse à l’encontre de la moitié des membres de son Comité.
Jusqu'à présent les Présidents étaient à la hauteur de leur poste, ils inspiraient le respect, le savoir et la sagesse, ils savaient être appréciés, ils respectaient les membres élus du Comité et les Griffonniers, soucieux de défendre notre race. Les échanges d’opinions pouvaient avoir lieu et les débats faisaient progresser les idées. Jamais, oui jamais, il n’y a eu autant de discordes, de procédures et de problèmes en tous genres.

M. Gallet Lachaise dans sa « chasse aux sorcières » me fait injustement le procès politique d’avoir accepté une saillie de mon étalon Champion du Bois de Ribaute, qui n’est pas quatr’œillé, avec une lice Griffon Korthals quatr’oeillé appartenant à Monsieur Firmin. En manipulant les mots, il veut vous faire croire que c’est moi le naisseur, l’éleveur. C’est absolument faux, je ne suis pas le propriétaire de la lice. Les chiots sont nés chez l’éleveur Monsieur Firmin, ils ne font pas partie de mon élevage, ils ne portent pas mon affixe. Le propriétaire d’une chienne choisit librement l’étalon qui lui convient pour faire sa portée, sans engager la responsabilité du propriétaire du mâle.

Dans tous les règlements et documents que l’on peut trouver sur la cynophilie nationale ou internationale, même dans la chartre du Club du Griffon Korthals, c’est le propriétaire de la lice qui est responsable de la portée. Aucun règlement n’interdit à un propriétaire de mâle radiographié, inscrit au L.O.F., Champion International de beauté, Champion d’Europe, de faire une alliance avec une chienne de sa race quatr’oeillé. Aucune décision du Comité n’a été prise pour interdire ces mariages. Les quatr’œillés sont confirmables ! Quel paradoxe Monsieur Le Président !

Le plus bel exemple c’est un mâle, Uderzo de la Forêt du Braca, quatr’œillé, champion de travail, jugé à l’excellent en Nationale d’élevage à Quincampoix (2007) par Monsieur Emmanuel BENARD, juge du Club (page 40 du bulletin n°150- 2007/2, responsable de la publication : Le Président), et dont le club à fait la promotion (page de couverture du bulletin N°149 -2007/1 et page 30 sous le titre « le Chien de l’année 2006 !, page de couverture du bulletin n°150-2007/2, responsable de la publication : Le Président »). Ce chien a produit beaucoup de chiots. Dernièrement, le 24/04/2010 il saillissait Corrida ! Monsieur MASSELIN membre actuel du Comité a utilisé aussi cet étalon, comme d’autres…Balayez donc dans votre revue, Monsieur Le Président !

A vous de juger, les Amis, de la véritable nature de son accusation !

Je souhaite que cette accusation injuste à mon égard, serve la cause du griffon Korthals Authentique et que l’on décide définitivement cette fois, (non confirmation des quatr’œillés expressément voté à l’unanimité en réunion de Comité de Bourges en Février 2007, décision annulée à la demande expresse de Monsieur Gallet Lachaise en juillet 2007 !) de ne plus confirmer les quatr’œillés, qui posent on le voit bien autant de controverse.

Membres de 3AGK, nous nous devons d’aider les griffonniers, victimes du métissage occulte comme je l’ai été, qui veulent améliorer leurs lignées, ne rien détruire et reconstruire, ces promesses nous les avons faites avant les élections, alors aujourd’hui nous ne devons pas renoncer.

Toutes ces diffamations sont faites pour écarter ceux qui, arrivés en tête aux dernières élections, se mettent en travers de son chemin en refusant le métissage occulte. Pour régner en dictateur il lui faut commencer par tenter d’éliminer ses opposants. Il n’a tout simplement pas accepté sa défaite aux élections même s’il est encore Président il sait très bien qu’il a été élu au repêchage avec mention médiocre…

Chers Amis Griffonniers, croyez bien que je suis vraiment désolé de vous déranger avec tous ces courriers mais il faut que la vérité soit connue de tous et notre détermination est totale.

Je suis aussi extrêmement navré que le Comité perde autant de temps et d’argent à régler des comptes postélectoraux de personnes, plutôt que de défendre la cause du Griffon.
Chasseur passionné avec mes Griffons Korthals, délégué du club où je ne me reconnais plus.

Salutations griffonnières.
Le 5 décembre 2010 PASCAL BAUMANN