Définition de ce patron de répartition dit « quatr’oeillé » par Mme B. QUEINNEC:

 

 

« Le feu est localisé à des marques sur la tête, le poitrail, le périnée, les membres.

Sur la tête, le feu est présent sous forme de deux tâches (appelées pastilles) au-dessus des yeux, autour des lèvres jusqu’aux joues. Parfois la tâche sur les masseters (muscles de la machoire) est appelée pastille de joue. Parfois elle est englobée dans le feu du museau qui va presque jusqu’aux oreilles.

Le feu gagne sous la gorge et le cou et existe au poitrail avec une large tâche, souvent en papillon.

Le périnée est feu, y compris le dessous de l’attache de la queue.

Les extrêmités des membres sont feu et connues sous le nom de « bas », (que nous avons longtemps appelé « les chaussettes jaunes »)

La tonalité et l’étendue des feux seraient régis par des polygènes. (l’intensité de la couleur passe, selon sa dilution, du fauve au rouge, jaune, sable, champagne, crème et platine)

Le patron de répartition des zones reste immuable tout au long de la vie du chien. »


Pour simplifier, nous appelons ces chiens « tricolores »., nous pourrions les appeler mais en ajoutant « quatr’oeillé » car parmi les robes dites «panachées» que l’on peut trouver chez le chien en général, nous avons :

- Tricolore quatr’oeillé avec une panachure limitée aux extrêmités

- Tricolore à manteau avec une panachure irrégulière

- Blanc marqué de tricolore quatr’oeillé en tête avec une panachure envahissante


Rappelons que :

- la couleur des poils du chien s’appelle la « robe » du chien

- les robes sont dites :

* de base (unicolores ou agouti)
* de composition (entièrement colorées ou panachées) comportant des plages de couleurs de base selon des patrons de répartition types.

- la panachure, chez le chien, est une absence de couleur du poil, donc des poils blancs

 

Pierre Lautier, août 2009.


Toutes les images et textes de ce site sont protégés par les lois internationales sur le copyright et ne peuvent être reproduits ou utilisés sans une autorisation écrite de son auteur.